2019
07.22

Coup de chance sur les conditions, juste en début de canicule, avant que tout ne tourne « sorbet » et ne prenne l’idée de se mettre en mouvement.

L’idée de partir du refuge du pavé, nous a permis de connecter avec la traversée Pavé-Meije Orientale réalisée en 2014 (je crois).  Bref. une course d’anthologie. Un grand merci à Gerd, pour son sourire généreux et son pied sûr.

Ici, dans le ressaut final sous le sommet du Gaspard

Et les photos du jour ici et les conditions de l’itinéraire  là.

www.000webhost.com